Reprogrammation de la cartographie moteur : plus de puissance pour tous types de véhicule

Reprogrammation de la cartographie moteur

Actuellement, la tendance est d’améliorer la performance de sa voiture pour avoir plus de puissance et de couple. L’un des moyens les plus simples pour y parvenir sans avoir à changer des pièces, c’est d’avoir recours à la reprogrammation moteur. Effectivement, quand ce sont les données qui gèrent la voiture, leur fonctionnement est contenu dans l’ECU ou le calculateur. Lors d’une reprogrammation, ce sont ces données-là qui seront modifiées pour améliorer la performance globale du véhicule.

Une nouvelle cartographie moteur, plus de puissance disponible

La reprogrammation moteur est disponible pour tous les types de motorisation. Que vous ayez un véhicule diesel ou essence, il est tout à fait possible de modifier les données de son calculateur. Votre voiture sera tout d’abord placée sur un banc de puissance afin d’évaluer ses performances actuelles. Celui-ci va permettre d’extraire les données que le constructeur a inscrites dans le calculateur.

Ces datas seront ensuite sauvegardés afin de retourner à un état d’origine si l’opération se passe mal. La gestion du temps de réponse du turbo, l’allumage, l’injection… tout y est. La modification des données se fera donc en suivant les besoins du client. C’est une opération sur mesure.

Quels sont les avantages d’une nouvelle cartographie ?

La reprogrammation moteur permet :

De gagner plus de puissance et de couple (15 à 30% en plus)

  • De réduire sa consommation de carburant
  • D’améliorer le confort et l’efficacité de sa motorisation
  • Et selon les modèles, de réduire considérablement l’émission de Co²

Par contre, l’ensemble du moteur sera mis à mal si la reprogrammation n’est pas correctement effectuée. Si le seuil de tolérance indiqué par le constructeur est dépassé, c’est la fiabilité du moteur qui est remise en cause. Rendez-vous sur https://www.cbpower.be/ pour avoir des conseils de pro en matière de cartographie moteur.

Au niveau de la loi, est-ce autorisé ?

Il n’existe aucune législation qui régit concrètement la reprogrammation moteur. Aussi, il est difficile de connaitre les limites de cette technique. De nombreux professionnels n’hésitent pas à en faire la promotion via des sites et des pages publicitaires. La reprogrammation moteur est indétectable lors des contrôles périodiques.

Cependant, si vous avez reprogrammé votre véhicules, vous devez avertir votre compagnie d’assurance pour qu’elle puisse établir ses factures suivant la puissance (en kW) développée par votre moteur. En cas de sinistre, l’assurance ne pourra rien pour vous s’il n’y a pas eu notification de votre part.

Si un accident à lieu, la puissance de votre véhicule va être contrôlée pour éviter qu’il y ait une fraude à l’assurance. Ces agences accordent tout de même une couverture pour une augmentation de puissance d’environ 10 %. Si la modification va au-delà de cette limite, avoir une couverture décente sera difficile. De plus, si vous ne déclarez pas votre reprogrammation moteur, le procédé devient illégal.

Le cout d’une reprogrammation moteur

Pour une reprogrammation de base, comptez un budget de 400 €. Mais selon le modèle de la voiture, l’opération pourrait être facturée 2 500 € ! Ce sont là les prix pour une modification logicielle de base. Mais si vous voulez une extrême transformation avec achat et remplacement de composant, la facture s’élèvera très vite à plus de 10 000 €.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *