Vidita Vaidya

Vidita a obtenu son diplôme de premier cycle du St. Xavier’s College de Mumbai en sciences de la vie et en biochimie. Elle a obtenu son doctorat en neurosciences à l’Université Yale en. Son travail postdoctoral a été effectué à l’Institut Karolinska en Suède et à l’Université d’Oxford au Royaume-Uni, qu’elle a achevé en mars 2000.

Elle a rejoint le Département des sciences biologiques, TIFR à l’âge de 29 ans, en mars 2000, en tant que chercheur principal. Elle a été chercheure senior à la Wellcome Trust Overseas et membre associée de l’Académie indienne des sciences de 2000 à 2005. Vidita étudie les neurocircuits qui régulent les émotions et comment ces mécanismes sont influencés par les expériences de vie. Elle étudie également comment les changements dans les circuits cérébraux constituent la base de troubles psychiatriques comme la dépression et comment les expériences de la vie précoce contribuent à des altérations persistantes du comportement. Elle a reçu le prestigieux prix Shanti Swarup Bhatnagar en 2015 dans la catégorie des sciences médicales et est membre de l’Indian National Science Academy. La recherche de Vidita a également été centrée sur le rôle de la sérotonine dans la formation des neurocircuits d’émotion durant les périodes critiques du développement postnatal et sur le mécanisme d’action des traitements antidépresseurs à action rapide. Son travail de laboratoire est mené sur des rats de laboratoire et des souris. Le champ d’intérêt particulier de Vidita réside dans la compréhension de la façon dont les individus développent la vulnérabilité ou la résilience à la psychopathologie associée au stress. Son site au TIFR héberge une liste complète de ses publications. Vidita a également figuré dans Lilavathi’s Daughters, une compilation d’essais biographiques sur des femmes scientifiques indiennes, et sur le blog «The Life in Science».

Son travail a remporté le prix Shanti Swarup Bhatnagar 2015 pour la science et la technologie pour les sciences médicales. Elle est également récipiendaire du Prix national Bioscience pour le développement de carrière en 2012.


Leave a Reply

Name *
Email *
Website