Per Magnus Johansson

Les monographies de Johanssons sont principalement écrites en suédois, mais son travail a atteint un public international à travers des articles dans des encyclopédies et des revues dans le domaine de la psychanalyse. Johansson est professeur agrégé en histoire des idées à l’Université de Göteborg où il a présenté sa thèse de doctorat en 1999. Le titre de sa thèse était Freuds psykoanalys (la psychanalyse de Freud). Chacun des pionniers de la psychanalyse en Suède, Poul Bjerre, Emanuel af Geijerstam, Pehr Henrik Törngren, Ola Andersson, Lajos Székely et Carl Lesche, leur consacre un chapitre. En 2003, Johansson a publié ” Freuds psykoanalys ”. Groupe 3. Arvtagare i Sverige. Del 2 ” (La psychanalyse de Freud, vol. 3, héritiers en Suède, partie 2). Dans ce volume, Alfhild Tamm, Gunnar Nycander, Gösta Harding et Stefi Pedersen, ont également leurs propres chapitres. Ayant ainsi décrit la réception de Freud et de la psychanalyse dans une perspective suédoise, Johansson consacre un quatrième volume (2009) à la situation de la psychiatrie et de la psychologie clinique à Göteborg. En collaboration avec la psychanalyste et historienne française Elisabeth Roudinesco, Johansson a présenté le psychanalyste et chercheur suédois Ola Andersson en France. Il a également lu et présenté de manière critique les traductions suédoises de plusieurs textes de Sigmund Freud et Michel Foucault. La psychanalyse et les sciences humaines, un recueil d’essais, a été publié en 2014. Johansson aborde ici la rencontre complexe entre la psychanalyse et les sciences humaines, en élucidant le sujet à partir d’un certain nombre de perspectives culturelles, historiques, théoriques, pratiques et cliniques. ainsi que personnel.

Dans sa ville natale de Göteborg, Johansson a fondé Freudianska föreningen (L’Association freudienne), qui organise des séminaires et des conférences. Johansson est fondateur, rédacteur en chef et éditeur d’Arche – un journal qui s’intéresse à la psychanalyse, aux sciences humaines et à l’architecture (anciennement Psykoanalytisk Tid / Skrift). Dans le journal, Johansson a publié des interviews avec plusieurs psychanalystes français, tels que René Major, Elisabeth Roudinesco, Julia Kristeva, Roland Gori, Charles Melman et Catherine Millot.

En 2006, Johansson a reçu la distinction Ordre des Palmes Académiques par le Ministère de l’Education Nationale. Le 26 mars 2012, Johansson a été élu membre honoraire de l’Association psychanalytique suédoise, une organisation constitutive de l’Association psychanalytique internationale. En 2014, Johansson a été élu membre de la Société royale des arts et des sciences de Göteborg.

Fahlke, Claudia et Johansson, Per Magnus (2007). Personlighetspsykologi. Stockholm: Natur & Kultur. Fahlke, Claudia et Johansson, Per Magnus (2012). Psykopatologi. Stockholm: Natur & kultur. Johansson, Per Magnus et Karlsohn, Thomas (2016). Ensamhet och gemenskap. En brevväxling om universitetet. Göteborg: Korpen. Johansson, Per Magnus (1999). ” Freuds psykoanalys. Bd 1, Utgångspunkter ”. Göteborg: Daidalos. Johansson, Per Magnus (1999). ” Freuds psykoanalys. Bd 2, Arvtagare i Sverige ”. Göteborg: Daidalos. Johansson, Per Magnus (2003). ” Freuds psykoanalys. Bd 3, Arvtagare i Sverige. D. 2 ”. Göteborg: Daidalos. Johansson, Per Magnus (2009). ” Freuds psykoanalys. Bd 4, Inblickar i psykiatrins och den psykodynamiska terapins historia i Göteborg 1945-2009 ”. Göteborg: Daidalos. Johansson, Per Magnus (2014). Psykoanalys och humaniora. Göteborg: Daidalos. Johansson, Per Magnus (2014). ” En psykoanalytikers väg = Le cheminement d’un psychanalyste ”. Göteborgs förening för filosofi och psykoanalys. Leffler, Mats, Linton, Johan et Stålberg, Johan (éd.) (2010). I kulturen: en vänbok jusqu’à Per Magnus Johansson. Göteborg: Freudianska föreningen.

Leave a Reply

Name *
Email *
Website