Karin M. Hehenberger

Hehenberger est originaire de Suède et a joué pour l’équipe nationale suédoise de tennis. À l’âge de 16 ans, elle jouait au tennis à l’échelle internationale quand on lui a diagnostiqué un diabète de type 1, mettant fin à sa carrière de tennis. Son expérience avec le diabète l’a amenée à poursuivre une carrière dans la lutte contre les maladies auto-immunes. Hehenberger a fréquenté l’Institut Karolinska à Stockholm, en Suède, où elle a obtenu sa M.D. et son doctorat. en médecine moléculaire. Elle a poursuivi sa formation postdoctorale au Joslin Diabetes Center de la Harvard Medical School. En 2009, elle a reçu une greffe de rein de son père, après que ses reins aient eu une capacité totale de moins de 10%, et en 2010, elle a reçu un pancréas de cadavre transplanté. La chirurgie du rein l’a sauvée de la dialyse, tandis que la chirurgie du pancréas l’a libérée du diabète, ne nécessitant plus d’injection d’insuline.

La carrière de Hehenberger a été consacrée à la fois à la recherche et au côté commercial de la médecine. Elle a débuté sa carrière en tant que consultante chez McKinsey & Company, où elle a été consultante sur des projets liés aux soins de santé, en mettant l’accent sur le diabète. Hehenberger a également été analyste senior chez deux fonds spéculatifs de plusieurs milliards de dollars aux États-Unis et en Europe, et un partenaire dans une société de capital-risque en Europe, acquérant de l’expérience dans les capitaux propres publics et privés. Elle a également été membre de l’équipe de direction d’Eyetech Pharmaceuticals, qu’elle a contribué à rendre publique en 2004. Hehenberger était également auparavant vice-président de la stratégie métabolique et du développement des affaires chez Johnson & Johnson. Elle a dirigé le groupe de travail sur le métabolisme de Johnson & Johnson et était responsable du développement des stratégies de l’entreprise pour ses efforts en matière de maladies métaboliques. Elle s’est jointe à la Fondation de la recherche sur le diabète juvénile (FRDJ) en décembre 2009 à titre de première vice-présidente, Alliances stratégiques. Après son passage à la FRDJ, Mme Hehenberger a été vice-présidente exécutive des affaires scientifiques et chef de la direction médicale chez Coronado Biosciences, Inc., une société biopharmaceutique cotée en bourse qui développe des agents biologiques d’immunothérapie contre les maladies auto-immunes et le cancer. Au cours de sa carrière, elle a écrit des articles dans des revues spécialisées et a participé à des conférences médicales, notamment BioEurope, MassBio, BioCEO, l’Alliance for Regenerative Medicine, BioPharm America et le Swedish-American Life Science Summit.

Leave a Reply

Name *
Email *
Website