• Mobilité étudiante
  • Averroès
  • MAHEVA
  • PIMASO
 

Le Programme Pimaso

Le présent programme s'inscrit dans le cadre de deux engagements politiques importants de l'Union européenne (UE) vis-à-vis de l'Union africaine (UA) et du groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

D'une part,

le sommet Afrique-UE qui s'est tenu en Décembre 2007 à Lisbonne, a permis de consolider un nouveau partenariat stratégique Afrique-UE qui a marqué une nouvelle ère dans les relations entre les deux continents. Cette stratégie commune Afrique-UE fournit par conséquent un cadre global et à long terme pour les relations Afrique-UE., Son premier plan d'action (2008-2010) comporte des propositions concrètes, structurées selon 8 partenariats stratégiques Afrique-UE dont le 7ème (Migration, Mobilité et Emploi) vise notamment à "renforcer la qualité de l'enseignement supérieur au niveau local, revitaliser les universités africaines et promouvoir la formation de ressources humaines techniques et professionnelles de haut niveau, y compris par le biais du programme Nyerere".

D'autre part,

l'Accord de Cotonou constitue le principal accord de partenariat entre les pays en développement et l'Union européenne. Depuis 2000 (et les accords précédents qui remontent à 1963 et la Convention de Yaoundé I), cet accord a servi de cadre pour les relations entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Dans ce contexte, le groupe des Etats ACP ont convenu avec l'UE de travailler ensemble et de développer des programmes de coopération visant à faciliter l'accès des étudiants des États ACP à l'éducation et la formation.

La Stratégie

La stratégie de coopération intra-ACP pour la période 2008-2013, accordée entre l'UE et le groupe des Etats ACP, encourage la mobilité des étudiants au sein des pays ACP par le biais du renforcement et de l'expansion du programme Mwalimu Nyerere de la Commission de l'Union africaine (CUA), ainsi que par la mise en place d'un programme similaire pour les régions des Caraïbes et du Pacifique.

Les Fonds

Les fonds alloués à ce programme s'élèvent à 45 millions € et comprennent les 40 millions € initialement alloués au titre de la stratégie Intra ACP, ainsi qu'une contribution spécifique de la ligne budgétaire pour l'Afrique du Sud, destinée à la composante africaine du programme (Mwalimu Nyerere). Le montant additionnel de 5 millions €, accordé entre l'UE et les autorités sud-africaines, constitue une reconnaissance de la nécessité pour les institutions et les nationaux sud-africaines à participer pleinement à cette initiative spécifiquement panafricaine.

Par conséquent, le présent appel à propositions est composé de deux lots:

  • Lot 1 - la composante africaine du programme de mobilité intra-ACP qui vise à soutenir et étendre le programme de bourses Mwalimu Nyerere de la Commission de l'Union africaine (CUA), dans le cadre duquel se déroulera la mobilité universitaire intra-africaine; 
  • Lot 2 – la composante des Caraïbes et du Pacifique du programme de mobilité intra-ACP qui facilitera la mobilité académique au sein et entre les deux régions.

L'Agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture » (EACEA), ci-après dénommée "l'Agence", sera en charge de la mise en oeuvre et du suivi de ce programme (première phase), avec le soutien de la CUA et du Secrétariat ACP. Des mesures seront mises en place par la CUA et les organismes concernés pour le les Caraïbes et Pacifique et afin de renforcer leurs capacités internes, et ce dans le but de leur transférer la gestion de ce programme de mobilité académique (phase deux).

Objectifs du Programme

L’objectif du programme est de promouvoir le développement durable et la lutte contre la pauvreté en augmentant la disponibilité de ressources humaines professionnelles et qualifiées de haut niveau dans les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Le programme vise d'une part, à renforcer la coopération entre les établissements d’enseignement supérieur (EES) dans la région ACP, afin d'accroître l’accès à une éducation de qualité qui incitera et permettra aux étudiants ACP d’entreprendre des études de deuxième et/ou troisième cycle, et d'autre part, à favoriser la permanence des étudiants dans la région, ainsi que la mobilité du personnel (académique et administratif ) tout en augmentant la compétitivité et l'attractivité des établissements eux-mêmes. Le programme vise plus spécifiquement à:

  1. Offrir un accès à l’enseignement supérieur aux étudiants, y compris à ceux issus de milieux désavantagés;
  2. Faciliter la coopération en matière de reconnaissance des études et des qualifications;
  3. Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’éducation supérieure par la promotion de l’internationalisation et l’harmonisation des programmes et des cursus au sein des établissements participants;
  4. Améliorer la capacité de coopération internationale des EES dans les pays ACP;
  5. Promouvoir la coopération entre les établissements d'origine et d'accueil des étudiants;
  6. Permettre aux étudiants et au personnel de bénéficier de l’expérience d'une mobilité vers un autre pays, et ce des points de vue linguistique, culturel et professionnel;
  7. Améliorer à moyen terme les liens politiques, culturels, éducatifs et économiques entre les pays participants.